Site Web : les pièges à éviter

Créer un site Web peut devenir problématique pour un jeune entrepreneur (qui pense davantage à ses opérations et à ses ventes). Et lorsqu’il faut en faire la promotion, le rendre dynamique, penser aux médias sociaux et à son référencement : cela devient un véritable casse-tête !

Dans ces cas-là, pourquoi ne pas demander à des pros de nous donner quelques conseils. C’est ce que deux de mes collaborateurs ont fait devant des gens d’affaires dans le cadre d’un déjeuner organisé par le Centre local de développement de Laval. Il s’agit de Steve Cholette de WebPointCom et de Nicolas Kolodenchuck de iBDS – Stratégie Internet.

Voici un bref résumé de leurs propos (10-erreurs-plus-frequentes-web), particulièrement pour les entrepreneurs en démarrage d’entreprise :

  1. Déterminer les objectifs du site (réfléchir au contenu à diffuser).
  2. Augmenter la visibilité Web du site (utiliser les moteurs de recherche, identifier les bons mots-clés, créer des liens vers d’autres sites).
  3. Répondre aux attentes des utilisateurs (ex. : la vente de produits implique qu’on diffuse les prix… Certaines personnes pensent qu’ils pourront donner cette information de vive voix : erreur. Vos clients potentiels seront déjà sur le site du compétiteur !)
  4. Adapter le contenu (ne pas submerger vos lecteurs avec trop d’informations).
  5. La « décoration » n’a pas sa place, c’est l’information qui a son importance (il faut privilégier un design épuré et des images de qualité).
  6. Présenter des informations sur l’entreprise (la mission, la vision et les valeurs de l’entreprise). Ici, je suis moi-même « cordonnier mal chaussé », mais je travaille sur ces aspects pour mon propre site Web – une version bonifiée sera bientôt en ligne.
  7. Utiliser une technologie compatible sur la majorité des navigateurs (on oublie trop souvent ces éléments techniques).
  8. Prendre des hébergements locaux (qui se trouvent idéalement dans la même région que votre clientèle).
  9. S’assurer que le site est terminé avant de faire son lancement (la plupart des internautes qui visitent des pages « en construction » n’y reviennent pas – il y a tellement d’autres sites qui existent où il est possible de trouver de l’information de qualité).
  10. Mettre le site à jour (être en mode « partage » avec sa clientèle afin qu’elle revienne régulièrement, consulter ses visiteurs sur certains sujets et ajouter des fonctionnalités qui correspondent à leurs nouveaux besoins).

Les personnes qui ont travaillé sur un plan d’affaires connaissent son importance avant de partir une entreprise. Le site Web est en quelque sorte le miroir de toute cette réflexion stratégique (avec, bien sûr, un effet loupe sur des éléments essentiels). Il est donc aussi important de le mettre à jour que de réviser ses objectifs d’affaires.

*** Je vous invite à visiter le blogue de WebPointCom.

Mots-clés : ,