Une fleur à la Direction de la protection de la santé publique

C’est récemment que j’ai terminé un contrat, de consultante en communication pour la Santé publique dans le dossier de la Pandémie. Durant les 10 mois que j’ai travaillé cette équipe du Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, j’ai rencontré des personnes vraiment extraordinaires : des modèles pour moi qui se dévouent à 200 % pour la santé publique de la population.

Je peux vous dire qu’avec le dossier de la vaccination, ils ont rencontré plusieurs obstacles sur leur chemin, mais jamais ils n’ont baissé les bras : ils ont toujours poursuivi leur mandat de donner une information vérédique et dire tout haut qu’il s’agissait de la meilleure protection contre la grippe A(H1N1) – parce que toutes les études, les recherches et les veilles stratégies le prouvent. Bien entendu, plusieurs pseudo-scientifiques qui s’improvisaient « experts en vaccination » ont fait les manchettes à bien des reprises pour créer un climat de terreur dans la population (les réseaux sociaux ont été très bien servis à ce sujet). C’est dommage que plusieurs personnes ont passé à côté d’une bonne protection qui ne donne que des effets secondaires mineurs à cause de ces individus (qui ne sont – dans bien des cas – pas plus connaissants que vous et moi).

Cela étant dit, je ne pouvais passer sous silence le travail acharné de toute l’équipe de la Santé publique (médecins, infirmières, professionnels ou techniciens – ils vont se reconnaître) durant ces longs mois. Que ce soit leur présence dans les comités très scientifiques ou pour la création d’outils de communication très pratiques, ils ont toujours travaillé avec un professionnalisme irréprochable.

Pour toutes ces raisons, je vous dis merci.